← Partagez cette page

Nouveaux radars mobiles automatiques dans des voitures et motos banalisées

Catégorie(s): radar automatique, voiture banalisée

Des voitures et motos banalisées embarquant de nouveaux radars seront expérimentés cet été 2011 sur les routes de France par les forces de l’ordre. C’est l’annonce qu’à fin mars Michèle Merli, déléguée interministérielle à la sécurité routière.

L’expression de « radar mobile » n’a rien de nouveau en soit, mais depuis quelques années il a été très nettement remplacé par les radars automatiques particulièrement rentables !

Par ailleurs, ce qu’on appelait radar mobile jusqu’à présent était plutôt des véhicules de polices banalisés et pré-équipés de radars qui devaient s’arrêter sur le bord de la route pour pouvoir contrôler la vitesse et flasher !

Désormais ce sera aussi en mouvement…

Radar mobile automatique

Les automobilistes en ont particulièrement marre d’être pris pour des vaches à lait et s’organisent de plus en plus pour ne pas se faire flasher par un radar par manque d’attention. En effet, il faut bien le dire, bon nombre d’automobilistes ne cherchent pas particulièrement à faire de l’excès de vitesse, mais ne veulent pas rester les yeux rivés en permanence sur le compteur de vitesse de leur voiture par peur des radars ! La peu de se faire flasher par un radar incite bon nombre de conducteurs à porter plus d’attention à leur compteur de vitesse qu’aux dangers de la route… c’est fatiguant et dangereux ! Pour cette raison, le marché des avertisseurs de radars sur mobile ou autonomes comme le Wikango Max se développe de plus en plus.

Pour contrer cette utilisation légale des avertisseurs de radars utilisant une puce GPS et qui sont connectés en permanence à une base de données de position de radars mise à jour en temps réel (qui n’ont rien à voir avec les détecteurs de radar, eux illégaux), le gouvernement entend donc mettre en circulation des véhicules (voitures et moto) banalisés et embarquant une nouvelle génération de radars automatiques proches des versions automatiques qui fleurissent sur le bord des routes et autoroutes depuis plusieurs années. Cela signifie que les officiers de polices et gendarmerie n’auront plus à s’occuper de flasher les automobilistes en effraction… ils n’auront qu’à circuler comme n’importe quel usager de la route !

Lors d’une réunion avec des associations de sécurité routière le 21mars 2011, le ministre de l’Intérieur Claude Guéant avait déjà indiqué que les forces de l’ordre (police nationale comme gendarmerie) seraient effectivement équipées de radars embarqués de nouvelle génération et permettant de contrôler le comportement des automobilistes au sein même du flux de circulation depuis un véhicule en mouvement.

Dans un premier temps, il s’agit d’une expérimentation qui aura lieue cet été. Un appel d’offres pour la fourniture de ces radars automatiques embarqués est paru au Bulletin officiel des Annonces des Marchés publics le 17 mars.

Celui-Ci prévoit notamment le renforcement des moyens dont disposent les policiers et les gendarmes ainsi que le développement et la modernisation du système de contrôle automatisé à travers notamment le lancement d’un programme de développement de radars mobiles de nouvelle génération, afin de contrôler la vitesse des véhicules dans le flux de circulation et par la même étendre l’effet de dissuasion du système de contrôle automatisé.

Dans la perspective d’un programme de déploiement de ces équipements sur l’ensemble du territoire, l’objet du présent marché est l’expérimentation de dispositifs numériques de contrôle de la vitesse à partir de véhicules en circulation.

Les fabricants ont jusqu’au 26 avril pour soumettre leur offre qui doit notamment comprendre:

La fourniture de 2 systèmes mobiles-mobiles, constitués d’un ETM (Equipement de Terrain Mobile) embarqué dans un véhicule de patrouille, permettant de contrôler la vitesse des autres véhicules du flot de circulation et relever automatiquement les infractions à la vitesse.

Comme on peut le lire, il est prévu un déploiement national plus large après cette phase d’expérimentation prévue à partir de cet été 2011.

Nouveaux radars mobiles sur motos de police

Ce renouveau des radars mobiles risque de devenir un vrai casse-tête pour les chauffards avec cette fois-ci l’intégration de radars automatiques embarqués discrètement non seulement sur des voitures, mais aussi sur des motos banalisées…

On peut d’ailleurs se demander si les avertisseurs de radars communautaires comme Coyote et Wikango ne vont pas devenir obsolètes avec ces nouveaux radars mobiles automatiques….

Y’en a marre d’être fliqué à tout bout de champs !
regroupons nous et faisons part de notre mécontentement !

moi aussi j’en n’est mard d’etre fliqué on se croirais en dictature bananiere.

ce radar embarque circulait le mercredi 29 juin sur l’autoroute entre nancy et thionville son passage a metz vers 17heures une 308 de couleur blanche avec un ecusson sur la calandre avant et arriere celui ci a meme freine au niveau du radar de metz centre

Il va nous falloir un avertisseur de plaque d’immatriculation des véhicules équipés de ce types de radar, basé sur un listing,( auto, motos, type et couleur, etc….

celui-ci étant crée, complété et remis à jour en permanence par une communauté COYOTE ou autre,

Faire suivre….

il va falloir signaler leur présence sur coyote-wikango et inforad!
et faire une lettre a Valls!

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)