← Partagez cette page

LiDAR : les nouveaux radars automatiques belges qui vont faire mal

Catégorie(s): modèles de radar, radar automatique, radar mobile

Les LiDAR ne sont pas encore connu en France, mais ils sévissent déjà sur les routes de Belgique depuis 2013.

Mais de quoi s’agit-il et pourquoi vont-il faire très mal y compris lorsque cette technologie arrivera en France ?

Il s’agit de nouveaux types de radars automatiques, mais aussi d’une technologie différente de mesure : en effet LiDAR signifie « light detection and ranging » ou télédétection par laser en bon français.

Il s’agit d’une technologie de télédétection ou de mesure optique basée sur l’analyse des propriétés d’un faisceau renvoyé vers son émetteur. Concrètement, un LiDAR mesure la vitesse d’un véhicule en déterminant à plusieurs instant la distance qui le sépare du véhicule grâce à un rayon laser à impulsions. À la différence du radar plus traditionnel basé sur un principe similaire mais utilisant les ondes radio, le lidar utilise de la lumière visible ou infrarouge. Jusqu’à présent la technologie LIDAR avait des applications en archéologie, géographie, géologie,géomorphologie, sismologie, télédétection et physique de l’atmosphère.

Mais désormais, le mot lidar est passé dans le vocabulaire ordinaire et plus seulement scientifique en Belgique et ce mot est synonyme de radars automatiques semi-mobiles !

lidar-autoroute

Oui vous avez bien lu… désormais en Belgique les véhicules en excès de vitesse peuvent être flashés par des radars automatiques qui n’ont pas toujours la même place…

lidar-ville

Les lidars sont certes imposants et assez visibles (du fait de leur blindage pour éviter les dégradations et sans doute aussi pour éviter qu’ils soient « volés » et emportés ailleurs par n’importe qui) mais la possibilité pour la police de les déplacer les rends assez inattendus et ils surprennent de nombreux automobilistes…

detail-lidar

radar-geant

D’un journée à l’autre, les lidars peuvent passer d’un côté à l’autre de la route ou même se retrouver plusieurs kilomètre plus loin… et pour en avoir croiser, je peux vous assurer que malgré leur taille impressionnante, on se laisse surprendre…

 

VOICI LES ENTREPRISES PRIVEES A BOYCOTTER CAR ELLES AIDENT ACTIVEMENT L’ETAT A ENVOYER + DE 30 MILLIONS DE PV AUX AUTOMOBILISTES = VACHES A LAIT !!!!!!!

Liste partielles des entreprises privées du CNT

Asphéria, filiale de La Poste, en charge de la matérialisation-dématérialisation des documents papiers liés aux infractions radar et du vidéocodage. Asphéria emploie plus de 125 personnes au CNT.

Atos, chargée de la mise en place et du fonctionnement du système informatique. Atos emploie plus de 65 personnes au CNT.

Morpho (ex Sagem Sécurité-Défense), filiale du Groupe Safran, chargé de la fabrication et de la mise en place des radars automatiques fixes, ainsi que d’une partie de leur maintenance. SAGEM emploie plus de 20 personnes au CNT.

SATELEC, en charge du déploiement et de la maintenance matérielle des radars de vitesse et feu rouge.

SETEC ITS, pour l’assistance à maîtrise d’ouvrage de la maintenance matérielle des radars de vitesse et feu rouge.

Aximum, filiale du groupe Colas, pour les dispositifs feux rouge.

THE MARKETINGROUP pour le centre d’appels téléphoniques. THE MARKETINGROUP emploie environ 10 personnes au CNT.

STERIA pour l’assistance à maîtrise d’ouvrage technique et financière de la chaîne de contrôle sanction automatisé

ANAYA pour l’assistance à maîtrise d’ouvrage sur l’Infocentre amendes majorées

ATHIC pour la modernisation du parc matériel et logiciel du centre d’encaissement des amendes avec garantie, maintenance et formation associées

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)