← Partagez cette page

Installation de Radar Automatique Non Conforme : Contester la Mesure de Vitesse ?

Catégorie(s): radar mobile, reportage, voiture banalisée

Le magazine AutoPlus a effectué une enquête qui dénonce la fiabilité de l’installation des radars automatiques mobiles.

Selon cette enquête, dans la très grande majorité des cas, les policiers et les gendarmes n’installeraient pas correctement leurs radars automatiques mobiles, ce qui rendraient les mesures de vitesse des automobilistes tout à fait fausses.

Pendant une période d’un mois, les journalistes en charge de cette enquête du magazine AutoPlus ont discrètement suivi des voitures banalisées de gendarmes et de policiers qui effectuaient des missions de contrôle de vitesse.

Ils ont observé comment les forces de l’ordre mettaient en place les radars automatiques embarqués à bord des véhicules.

Reportage télé dénonçant ces contrôles radar illégaux :

La procédure d’installation officielle et légale indique que le radar automatique doit faire un angle précis de 25 degrés avec la route pour que la mesure de vitesse soit considérée comme valide !

Comme les journalistes du magazine AutoPlus ont pu le constater au cours de leur enquête, les gendarmes et policiers se contentent bien souvent d’une installation sommaire de leur équipement radar sans prendre soin de vérifier l’angle légal pour la prise de vitesse: l’utilisation de jalons ou de décamètre pour calibrer l’angle est extrêmement rare…

Dans certains cas, les forces de l’ordre ne descendraient même pas de leur véhicule pour installer le radar.

L’un des journalistes indique que sur une trentaine de contrôles qu’ils ont pu observer, un seul policier a vérifié l’angle avec la route au moment de l’installation. OR 2 à 3 degrés d’écart pour cet angle semblent suffisants pour majorer de 4 à 5 km/h les vitesses au moment du contrôle par le radar. Quand on sait que 80% des PV dressés pour excès de vitesse concerne des dépassement de seulement 2 à 3 km/h.

Faut-il rouler 5 à 10 kms / h sous les limitations de vitesse pour être certain de ne pas se faire flasher ?

un mauvais positionnement fréquent des cinomètres radar fixes et embarqués . Pour une précision optimale, le faisceau lumineux du radar doit pourtant taper avec un angle exact de 25 degrés par rapport à l’axe de circulation. C’est la loi qui l’impose… « tolérance zéro » oblige
mais imaginons que la trajectoire du véhicule est differente de 2/3degrés (ce qui est largement possible lors d’un depassement ou d’un rabattement par exemple) cela nous ramène à une marge d’erreur énorme non?(dans ce cas 10%)
Jaimerai beaucoup que l’on m’éclair la dessus.
Car je suis un adepte du régulateur et, en doublant un automobiste trop peureux je me suis fais flashé. pas assez bete pour regler ma vitesse au dessus de celle autorisée…
Merci de vos réponses.

François R.

intéressante question !

Bonjour à tous ,

Quand est-il , pour les autres pays européen ?( la Suisse , L’Italie , La Belgique , … )

Merci

Olivier

Nous recevons ce jour un PV pour excès de vitesse le 8 mai 2008 en suisse. Or, nous n’avons jamais été en Suisse. Comment faire pour contester et ne pas payer les 170 euros demandés?

J’ai été pris en exces de vitesse par un radar mobile embarqué garé dans un créneau de travaux sur autoroute alors que je roulais avec le régulateur de vitesse à la vitesse indiquée. J’ai vue le véhicule et ne me suis même pas inquiété, sûr de mon fait. Que faire ?

Comment peut-on savoir si le radar mobile était bien positionné ? Avec la photo ? Comment contesté ?

I) Comment prouver un mauvais positionnement angulaire radar à partir des clichés d’infraction ?

Un détail figure sur toutes les photos des véhicules en infraction => les pneumatiques.
Ceux-ci apparaissent sous la forme d’une ellipse du fait de la prise de vue oblique.
En utilisant les propriétés de l’ellipse, on est capable de recalculer l’angle de la prise de vue.
La formule qui permet de recalculer cet angle est la suivante : Angle = arc sin (a/h)
où «a» correspond au petit axe de l’ellipse et «h» au grand axe.

II) Comment recalculer la vitesse réelle au moment du contrôle ?

Deux photos sont délivrées par le système de prise de vues, dans un intervalle de temps précis, mentionné dans les certificats d’examen selon le type de radar utilisé. MESTA 208 et 210 => 20ms soit 0.02s
Mesta 210C (nouvelle génération) : 52ms soit 0.052s
On peut apprécier la distance parcourue par le véhicule en mesurant l’écart « b » de position du pneu entre les 2 clichés, en prolongeant la position du pneu de la première photo sur celui de la seconde photo, dans le même repère orthonormé que pour mesurer l’ellipse, «Thalès» redressant la possible inclinaison apparente de la route.
On compare cette mesure à celle du diamètre du pneu mesurée précédemment, à savoir le petit axe «a» de l’ellipse.
Il reste à rapprocher ce ratio au diamètre réel du pneu exprimé en mètre (entre 0.55m et 0.65m pour une voiture) et on obtient la distance réelle parcourue, en mètres.
En ramenant cette distance au temps séparant les 2 clichés, (0.02 s ou 0.052 s selon le Mesta) on recalcule directement la vitesse réelle.
La formule permettant de calculer la vitesse est :
V (m/s) = (b/a) x Diam Pneu(m) / temps (s)
Il reste à x 3.6 pour avoir la vitesse en km/h.

III) Comment expliquer l’écart entre le 1% de la théorie (annoncée par le ministère de l’intérieur) et les 4% relevés sur le terrain (rapport du SGAP de Metz), par degré d’angle en fermeture ?

Ca n’est qu’une hypothèse, qui ne vaut que dans le cas des véhicules en rapprochement. Les formes aérodynamiques des véhicules modernes, notamment au niveau des ailes, sous une visée angulaire plus fermée que les 25° réglementaires, renvoient les micro ondes vers l’antenne avec un effet différentiel parasite, effet d’ordre 1 qui peut atteindre plus de 30% pour un angle de 16° par exemple – ce n’est pas le même élément de carrosserie qui réémet les M-O vers l’antenne.
Cet effet se cumule avec celui induit par la mauvaise position angulaire dans le rapport du cosinus des angles, et qui n’est que d’ordre 2 (6% pour un angle de 16°)
Au total, on peut arriver à 40% de vitesse supplémentaire résultante induite.

3 remarques :
– Il est vrai qu’avec un véhicule de 20 ans d’age, l’effet de forme aura une influence quasiment nulle (ailes « carrées » et non pas « paraboliques »).
– Une visée en éloignement ne fait pas jouer l’effet de forme.
– Il est paradoxal de noter que si les radars étaient orientés à 0° par rapport à la route (parallèle donc !), l’augmentation de vitesse ne « serait » que de 10.3% alors que sous une visée de 16°, l’augmentation de vitesse peut atteindre les 40%.

Tous les véhicules ne se ressemblant pas, ils induisent des effets de forme différents, ce qui explique la forte dispersion en % dès que l’angle de visée n’est plus respecté, alors que pour une visée correcte, la vitesse mesurée est très stable, inférieure à 1%, comme il est dit dans le rapport du SGAP de METZ, consultable sous =>
http://www.droitroutier.fr/rapport.radars.pdf

Bonjour a vous, une petite question sur les radars fixe! Est ce qu’il doit être signale obligatoirement??? merci…

@laurent: pour le moment oui, mais il est prévu que la signalisation des radars ne soit plus obligatoire en France à plus long terme…

Bonjour,

Je suis rentrée de vacance très tôt ce matin et qu’elle ne fut pas ma surprise de voir 2 PV. J’ai donc était flashé 2 fois le même jour à 40 min d’intervalle avec comme vitesse 139 km/h (retenu 132) et 145 km/h (retenu 137),je n’ai absolument rien vu ni la voiture de flic, ni le flash, ai-je un moyen de « contester » en demandant les photos pour essayer de calculer l’angle.
Merci pour votre retour qui sera j’espère rapide je n’ai plus beaucoup de temps pour contester.

@Tony: si vous êtes persuadé qu’il y a une erreur sur la mesure de vitesse, vous pouvez bien sûr contester le pv.

En tant que propriétaire du véhicule verbalisé pour excès de vitesse, vous pouvez réclamer la photographie qui concerne cette contravention, et ce avant même de contester ce pv.

Votre demande de photographie doit être envoyée par lettre simple au centre automatisé dont l’adresse figure en haut à gauche de l’avis de contravention.
Vous devez joindre à cette demande:
1) une photocopie de votre carte grise (la carte grise du véhicule concerné par la contravention bien sûr).
2) une photocopie de votre pièce d’identité avec photo.
3) une photocopie de l’avis de contravention.
4) une enveloppe timbrée avec vos nom et adresse (et oui, c’est vous qui devez payer pour l’envoi de la photo prise par le radar…)

Bonne chance !

bonjour je suis élève en classe préparatoire PSI et aimerais avoir des informations dans le but d’un TIPE sur les radars. Si MArc HENRY pouvait m’informer de tout calcul de ce genre je lui serai reconnaissant. merci . Blanchet Florian.

Il y a un moi environ je roulais sur lautoroute A1 avec mon camping car a 120 km h lorsqu’un camion semi me faisait des appels de phare deriere moi je me range sur la file de droite entre 2 camions Surpris par la vitesse de se poids lourd jai essaye de le ratraper pour voir l’imat. Mais impossible il roulait a 140 Jai prevenue la police qui n’as absolument rien fait Ca a dure plus 1heure jai appelle a 4 reprise le 17 je peut le prouver par mes appel portable
La seule chause que la police me demandais
C’etais de leur donner l’imat. du camion
Je leur ais expliqe que jetais a presque 140 et que je n’arrivais pas a le ratrapet et que je ne pouvais voir que des feux touges specific mais qu’il etait facil de le repere de devant puisqu’il avait une rampe de projecteur au dessus de la cabine et que je pouvait lidentifier au prochain peage a douai ou il semblait se diriger la pousuite a dure plus 1heute il etais facil de lareter puisque je leur signalais ma position continuelement et que le camion etais devant moi
La p

Bonjour
Je viens d observer une voiture de gendarme faisant des contrôles de vitesse. Le problème qu il y a c est que l agent était a l intérieur du véhicule ,sur le siège de derrière et tenait son appareil de vitesse dans les mains et ses coudes sur le siège passager. Est ce normal de contrôler des voitures avec le radar a la main et a l intérieur du véhicule ?

Les deux photos fournies par le radar sont espacées d’un temps donné. Il suffit de mesurer le déplacement de sa voiture durant se temps et vous pouvez recalculer votre vitesse réel lors de la mesure du radar.
J’ai été verbalisé à 52 km h alors que ma voiture ne se déplaisait qu’à 47 km h. En avançant ma théorie et mon calcul le juge m’a dit que j’ai peut être raison mais pour avancer ce genre de propos, il fallait le faire à travers un expert judiciaire pour être valable. j’ai demandé le juge,si j’avais fait appel à un expert,est-ce que mes frais d’expertise m’auraient été pris en charge? La réponse m’a sidéré « non Monsieur, pas devant un tribunal de police ».
J’ai du payé ma contravention et les frais de justice, parce qu’un agent ne s’était pas pris le temps de poser ses jalons sous la pluie.
Je sortais du médecin et je ne roulais pas vite et encore moins en excès de vitesse car je ne me sentais pas bien du tout.
alors si en France chaque agent faisait son travail comme il se doit, il y aurait moins de gens qui râleraient sur ces abus de confiances et de pouvoirs.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)