← Partagez cette page

Des radars de stop après ceux de feu rouge !

Catégorie(s): modèles de radar

Non, vous ne rêvez pas… après les radars de vitesse, puis les radars de feux-rouges, voici venir les radars de Stop !

C’est à Yerres dans l’Essonne en France que les premiers modèles de radars de Stop ont été installés !

Le gouvernement, dans le cadre de la mise en place de nouvelles mesures de prévention routière, a décidé d’installer et de tester un nouveau prototype de radar qui a pour but de contrôler que les automobilistes marquent bien un arrêt avant de franchir un Stop.

Le premier exemplaire de ce nouveau type de radar de Stop a commencé à sévir dans la ville de Yerres dans l’Essonne à un endroit que la mairie considère comme dangereux. Les résultats ne se sont pas fait attendre puisque dès le 1er jour de fonctionnement, 500 infractions ont été comptabilisées par la caméra intelligente installée au dessus du Stop !

En effet, la technologie utilisée pour ce prototype est plus complexe que les habituels radars de feux rouge ou même de vitesse. Ici, le radar de stop utilise une caméra intelligente, capable de détecter les mouvements. Donc quand un véhicule arrive, la caméra intelligente détecte le mouvement et la forme du véhicule pendant son déplacement. Elle sait si le véhicule marque l’arrêt pendant au moins 1 seconde avant de repartir dans la zone de franchissement du Stop. Enfin, un logiciel embarqué de reconnaissance de plaque permet d’identifier le véhicule et d’envoyer non seulement une photo de l’infraction mais aussi le numéro de la plaque d’immatriculation pour un traitement 100% automatisé des amendes !

Bien que 500 infractions potentielles aient été détectée dès le 1er jour de mise en place du premier radar de feu, seules 240 amendes ont été envoyées à des automobilistes pendant la première semaine de fonctionnement. En effet, la préfecture de police a précisé qu’elle ne verbaliserait pas les stop franchis avec un net ralentissement.

Pour rappel, franchir un stop sans marquer d’arrêt est une infraction punie de 135 euros d’amende et d’un retrait de quatre points sur le permis de conduire ! Alors soyez prudents à l’approche d’un panneau de stop ! Je vous rappelle aussi que l’objectif d’un Stop et de marquer l’arrêt est bien d’éviter un accident et de vous protéger !

Ce nouveau modèle de radar de stop pourrait rapporter beaucoup de cash dans les caisses de l’Etat s’il est déployé dans plus de grandes villes… d’autant plus que ses usages pourraient être démultipliées car il est notamment capable de détecter un refus de priorité pour un piéton qui voudrait traverser sur un passage piéton…

Les technologies de répression et de contrôle des infractions routières et dans les villes se développent à vitesse grand V ! L’utilisation de drones est même à l’étude pour détecter le franchissement de lignes continues, les dépassements dangereux ou le non respect des distances de sécurité… autant dire qu’il est grand temps que les véhiculent autonomes arrivent sur le marché pour nous permettre de rouler plus sereinement  dans nos chères voitures !

Et des systèmes permettant d’identifier et de sanctionner les politiciens véreux (pléonasme) à chaque crime qu’ils commettent, c’est pour quand ? La France est un pays en voie de fascisation rapide: comme l’individu lambda ne dit rien et subit les répressions incessantes des pouvoirs réactionnaires, ceux-là continuent dans leur logique à la Pinochet. Ce racket (il y en a bien d’autres) est la preuve que l’on vit dans une république bananière où la démocratie n’existe plus!

Je suis bien d’accord. La « sécurité routière » (terme générique ne recouvrant plus rien de réel) est un domaine où l’exemplarité en matière de moyens déployés est incomparable ! Ca en dit d’ailleurs très long sur les intentions réelles de la chose, qui se limitent à deux axes essentiels : générer les plus gros revenus financiers sans entrave de la justice, et apprendre à la population à plier le genou sans discuter.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)