← Partagez cette page

Contrôles Radar ciblés grâce aux données trafic HD de TomTom

Catégorie(s): avertisseur, radar mobile, trafic

La marque de GPS TomTom propose des alertes radars mobiles, avertissement sur les zones « accidentogènes » ainsi que de l’information de trafic « HD ».

Ce service est basé sur la collecte d’informations directement via le GPS de ses utilisateurs (avec leur consentement).

Avertisseur Radar TomTom Télécharger Gratuit

Parmi les données collectées il y a bien entendu la vitesse, l’heure de passage sur un tronçon de route, et d’autres informations routières qui permettent de connaître en temps réel l’état du trafic, les heures où il est préférable d’éviter certaines routes, etc…

Avec la version 4 de son trafic HD, la fréquence de récupération des alertes par TomTom est passé en 2010 de 3 minutes à  2 minutes, ce qui a permis d’étendre sa connaissance du trafic en temps réel et du trafic prévisionnel de manière impressionnante :

  • l’information HD Traffic est passée d’une couverture de 80 à 92 % pour l’Île-de-France
  • la couverture globale de la France serait passée de 65 à 85 % du territoire national !

Trafic temps réel autoroute

TomTom dispose actuellement de 3 000 milliards de relevés de vitesse qui lui permettent d’établir des « profils de vitesse » pour n’importe quelle portion de route. Il est donc simple d’identifier les tronçons de route et les plages horaires pendant lesquelles ont lieu le plus grand nombre d’excès de vitesses, même si ce n’est pas ce qui est mis en avant par TomTom auprès de ces utilisateurs… L’objet de ces mesures de vitesse est plutôt de savoir quand le trafic est fluide ou au contraire quand ont lieu les bouchons, de manière à proposer automatiquement des routes alternatives en fonction de l’heure de la journée et de la période dans l’année (vacances scolaires, etc…).

Jusque là on pourrait être content du principe des GPS connectés et avertisseurs radars communautaires, mais TomTom utilise cette manne pour revendre les données :

Sa division TomTom Licensing propose effectivement l’accès à ces données (certes anonymes vis à vis des conducteurs) comme un outil statistique et stratégique pour permettre d’améliorer les infrastructures routières et de lutter contre les embouteillages. Et effectivement, le potentiel des données collectées est énorme.

Le problème est que TomTom a vendu aux autorités des Pays-Bas des données relatives à la vitesse des automobilistes, autorités qui a leur tour les ont transmis à la police néerlandaise. Certes les données sont anonymes et TomTom n’avait peut-être pas prévu cet usage, mais il est maintenant possible de cibler les contrôles radar mobiles sur les tronçons de route où ont lieu le plus grand nombre d’excès de vitesse

TomTom assure ne pas avoir prévu cet usage et que les conditions de licence l’interdiront à l’avenir. Mais il sera difficile pour la marque de s’assurer que les données revendues aux autorités des nombreux pays demandeurs ne seront pas transmises aux administrations policières pour un usage non prévu…

C’est plutôt un comble pour des GPS qui servent aussi d’avertisseurs radar

C’est pas un comble, comme n’importe quelle boîte ils bouffent à tous les rateliers…

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)